Tour des Reines Pour Demain

Par défaut

Merci à toutes et tous les participants de leur présence pendant cette 4ème édition du Tour des Reines mercredi 8 mars 2017 – journée mondiale de la femme – où 8 femmes exemplaires par leur action dans le développement des “Mobilités Actives” se sont retrouvées à La Bécane à Jules à Dijon pour promouvoir la transversalité du vélo et faire évoluer les mentalités vers une mobilité durable. Voir quelques impressions sympathiques.4me_tour_de_reines_journee_mondiale_femme_dijon_bourgogne_france_copyright_judith_un

L’atelier auto réparation et le fabricant de la marque REFAB Dijon a accueilli les “reines modernes” et ouvert ses portes entre 11h jusqu’à 17h pour découvrir le monde du vélo recyclé, tester des vélos locaux, assister à des mini-conférences et rencontrer les participantes, écrivains et experts du vélo au quotidien en toute simplicité et convivialité.  Programme complet, cliquez ici.

Rdv à vélo était devant la Gare de Dijon entre 10:22-10:45 pour vivre l’histoire, le présent et le futur de la petite Reine à fin de promouvoir 10% de cyclistes au quotidien en 2020. L’accueil officiel était à 11h45 à La Bécane à Jules | 17, rue de l’Ile 21000 DIJON 

Préparer votre trajet Porte à Porte avec Mobigo!

Les bons plan TER de la région 2 ,5, 12€ (vélo gratuit), cliquez ici.

acteurs_mobilites_actives_tour_des_reines_2017

Détails sur Facebook. Streaming à 11:45 via Skype etabli par Espace PaMA.

#solutionVelo: Pour la Vie! Mobilisation.

Par défaut

COMMUNIQUE DE PRESSE

« Le vélo perd les pédales : les 6 associations nationales pro-vélo sont menacées de ne pas recevoir leurs financements 2016 »

Le Ministère de l’Environnement, qui pourtant abrite en son sein une coordination interministérielle dédiée aux modes actifs, risque de ne plus subventionner les associations d’usagers (FUB, AF3V, « L’Heureux Cyclage »), de collectivités (« Départements & Régions Cyclables » et « Club des Villes et territoires cyclables ») et de Promotion (« France Vélo Tourisme »). Celles-ci assurent non seulement un important relais des politiques cyclables nationales sur l’ensemble du territoire français, mais également pallient bien souvent à une insuffisance de l’État. Ces désengagements du Ministère de l’Environnement menacent donc gravement la politique vélo nationale !

Vu les enjeux transverses du vélo, notamment en termes de santé publique et d’emplois non délocalisables, le montant des financements d’actions perçu habituellement par chaque structure parait dérisoire. De plus, nous apprenons ce désengagement en toute fin d’année concernée, alors que les actions à conventionner sont bien plus qu’engagées.

Le montant total de ces financements – soit la somme de 230 000 € – représente à peine l’équivalent de 37 mètres d’autoroute, 16 mètres de tram, ou encore 58 Vélibs. C’est dire que cela ne peut ruiner le budget de l’Etat alors même que le vélo doit être un acteur et outil important de la transition énergétique !

Toutes les études chiffrent les retombées potentielles d’une politique vélo efficace en milliards d’euros.

Au regard de cette situation préoccupante, la FUB, l’AF3V, l’Heureux Cyclage, les Départements & Régions Cyclables et France Vélo Tourisme ont adressé une lettre ouverte à la Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer pour tenter de résoudre cet imbroglio avant la fin de l’année 2016 et ainsi éviter un coup fatal à la mise en œuvre d’une véritable politique vélo en France.

Lien vers lettre ouverte http://www.fub.fr/lettre-ouverte

Ce courrier pouvant ne pas suffire nous nous tournons vers nos élus, les présidents de département, les maires, et vers les industriels du secteur dont les prévisions d’emploi seraient ainsi menacées afin de leur demander d’appuyer notre demande légitime par un courrier complémentaire à Madame la Ministre, dès ce lundi car les heures sont comptées avant la clôture du budget.

Le vélo peut donner de la voix, donner des voix et indiquer la voie, gardons le nord !!

Olivier Schneider, président de la Fédération des Usagers de la Bicyclette nous signale quelques parutions/retombées presse :

Il écrit: Le mouvement est lancé, il nous faut aller vers l’effet boule de neige. Les réseaux sociaux sont évidemment une façon d’amplifier la mobilisation.
Du coup, concrètement vous pouvez :
1/ Inciter les soutiens obtenus à les rendre public, comme c’est le cas par exemple de Bertrand Pancher dans ce tweet : https://twitter.com/BertrandPancher/status/809340026937110528/photo/1
2/ Vous même « aimer » et re-tweeter tous les messages en lien avec notre campagne
3/ Par contre, merci de vous abstenir de tenir des propos haineux, cela pourrait compromettre toute cette belle dynamique.
5/ utilisez les mots-clefs #solutionVelo et #zeroEuroZeroVelo
espace_pama_bourgogne_france_logo